Œuvres / Le Crime Contre Nature / La Femme Fatale (La Mante Religieuse d’Afrique)

mante religieuse d’Afrique
Gwenn Seemel
La Femme Fatale (La Mante Religieuse d’Afrique)
2012
acrylique sur bois
25 x 25 centimètres

$1000

Deux sur quatre des espèces d’insectes que j’ai peintes pour cette série sont représentées dans un moment intime. Quand les limaces s’accouplent, elles le font ainsi. Ci-dessous trouvez le texte du livre Le Crime Contre Nature qui va avec cette image.

Le comportement sexuel des filles peut être agressif.

Assez souvent, après l’accouplement, la femelle des mantes religieuses d’Afrique mange le mâle.

art Gwenn Seemel
détail