Blog / 2019 / Les Consommateurs ≠ Mon Public

28 octobre 2019

Les consommateurs ont besoin de l’approbation des autres avant qu’ils puissent apprécier l’œuvre d’un artiste. Ce sont les gens qui jettent à peine un coup d’œil sur mon art avant de me demander où j’ai fait mes études ou quelle maison d’édition publiera mon prochain livre. Ils dépendent de la reconnaissance culturelle pour déterminer quel art qu’ils vont aimer.

Quand je crée mon art, je ne considère pas ce que les consommateurs vont en penser, car ils ne sont pas mon public.

C’est un thème que j’ai déjà abordé sur mon blog, comme lorsque j’ai annoncé que je devenais guide pour artiste ou lorsque j’ai parlé de la popularité de la peinture réaliste traditionnelle. Je ne suis pas fan des consommateurs.

Je reconnais que, dans une certaine mesure, nous nous appuyons tous sur un contexte social pour façonner notre comportement. Nous nous imitons tous lorsque nous construisons notre nid d’art, de livres, de films, ou de styles que nous apprécions, mais certaines personnes sont plus influencées par la mode que d’autres. Bien qu’il n’y ait rien de intrinsèquement mal à vouloir s’intégrer à ce degré, les consommateurs me fatiguent.

Pourquoi je passe tant de temps à parler de gens qui ne m’intéressent pas:

  1. Les consommateurs ne font pas partie du public de la plupart des artistes indépendants. Les artistes qui se rendent compte de cela sont beaucoup plus heureux.
  2. Ils ignorent facilement leur tante sans imagination qui les pousse toujours à abandonner leur art. Comme ça, ils peuvent se concentrer sur les personnes capables d’apprécier ce qu’ils font.

  3. Si vous êtes en train de lire ceci, je peux dire avec 100% de certitude que vous n’êtes pas consommateur.
  4. Je vous suis reconnaissante, à la fois professionnellement et personnellement, pour qui vous êtes et parce que vous êtes dans ma vie.

Depuis que j’ai dit au revoir aux réseaux sociaux, j’arrive plus facilement à préciser qui fait partie mon public. Je promouvois toujours mon art. Je travaille pour le faire voir à ceux qui l’apprécieront, mais le marketing dans l’ancien sens du mot est beaucoup plus sain que tout ce je faisais pour essayer de faire marcher les réseaux sociaux.

tortue de mer, acrylique sur toile
Gwenn Seemel
Tortue de Mer
2019
acrylique sur toile sans châssis
22 x 30 centimètres

Cette tortue a été faite sur commande pour un client dans le cadre de Patreon! Si vous me donnez $50 par mois pendant six mois, je vous fais une peinture sur toile sans châssis d’un animal de votre choix.

Pour des impressions et de jolies choses avec cette image, visitez mon magasin Redbubble.

À NOTER...

À propos de mon utilisation du mot “consommateur,” je sais que le mois dernier je parlais de consommateurs éthiques et les invitais à dépenser plus d’argent pour l’art. Dans ce cas, j’utilisais le mot comme c’est défini dans le dictionnaire: un consommateur étant un acheteur de biens et de services destinés à usage personnel. Aujourd’hui, j’ajoute à ce mot pour parler de personnes ayant une vision du monde particulière.


Ce billet de blog vous fait-il penser à quelque chose? Vous avez une question à propos de mon art ou ma carrière? Vous voulez dire bonjour?

CONTACTER


Inscrivez-vous à ma liste de diffusion spéciale pour recevoir un email chaque fois que je publie un nouvel article.

S’ABONNER


Si vous avez apprécié ce billet de blog, Ko-fi vous permet de faire un don. Chaque dollar vaut un milliard pour moi!

POURBOIRE