Blog / 2009 / Comment Peindre sur Commande

16 octobre 2009

Créer de l’art sur commande est un excellent moyen de s’engager davantage avec ses clients. Même si travailler avec un client afin de développer une œuvre d’art peut être un processus complexe, ça n’a pas besoin d’être un échange intimidant. Quand je commence à travailler avec un client, je garde ces trois astuces en tête:

  1. Je dois avoir confiance en moi.
  2. Les clients veulent avoir l’impression que l’artiste sait ce qu’elle fait. Ils s’intéressent à moi à cause de mon talent et de mon savoir-faire, et ils ne devraient pas avoir à me chouchouter. A priori, ils apprécient mon art, alors, à moins que je ne leur donne lieu d’agir autrement, ils me laisseront faire mon truc.

    Les mettre à l’aise, c’est plus que mon attitude lors des conversations avec les clients et entretiens avec les sujets. Il s’agit aussi de montrer aux clients que mon travail a du mérite et que, même si j’estime leur opinion, l’œuvre achevée est à moi.

    Dans ce but, les contrats sont essentiels. Ils mettent tout le monde sur la même page au sujet des détails de l’échange comme la date de livraison et les droits à l’image. De plus les accords écrits garantissent que les clients me considèrent comme une professionnelle.

  3. Je dois écouter mes clients attentivement.
  4. Les clients sont le public le plus engagé d’un artiste. Parce qu’ils dépensent leur argent pour acheter mes tableaux, mes clients ont tendance à avoir beaucoup d’opinions sur mon œuvre. Ils sont une source très précieuse d’informations sur la façon dont mon art est compris. Je profite de leur intérêt en leur demandant de parler de ce qu’ils apprécient et ce qu’il n’aiment pas dans ce que je fait. Ces commentaires sont utiles en général, mais ils sont nécessaires pour faire un travail pour eux en particulier.

    Lorsque je parle d’une commande avec des clients potentiels, je leur montre les peintures que j’ai dans mon studio pour les faire parler. En même temps, ma confiance en mes capacités établit que ce qu’ils me disent au cours de cette première conversation est la mesure de leur entrée. Ils ne sont pas invités à me demander de modifier l’œuvre quand je juge la peinture achevée parce que c’est mon travail.

  5. Je dois être capable de dire “non” si mon œuvre n’est pas ce que le client cherche.
  6. Les clients ne savent pas toujours comment choisir le meilleur artiste pour leur projet. Dans un monde parfait, chaque client qui cherche à travailler avec moi comprendrait exactement ce que je fais et ne me demandrait jamais de créer des peintures que je n’ai aucune envie de faire, mais ce n’est pas le cas.

    Je peins des portraits, donc la plupart du temps les gens qui s’intéressent à mon art sont à la recherche d’une ressemblance de quelqu’un qui leur est cher. Ceci dit, je reçois souvent des demandes pour faire un portrait qui sera une surprise pour son sujet, quelque chose que je ne peux pas faire puisque je dois rencontrer et photographier mes sujets moi-même. Dans ces cas, j’explique aux clients potentiels à quel point ma séance photo fait partie de la peinture, et j’essaie de les convaincre que le tableau final sera une surprise, même si le sujet sait qu’il arrive.

    À mon avis, aucune somme d’argent ne vaut la peine de faire un tableau dont je ne serai pas fière. Si je perdais de vue le but et la philosophie de mon art et que je travaillais sur commande simplement pour gagner de l’argent, j’endommagerais mon œuvre entière. Si vous avez du mal à décider ce qu vous voulez bien faire pour vos clients et ce que vous ne ferez pas, regardez cette vidéo.

portrait peint en acrylique
Gwenn Seemel
Katie
2008
acrylique sur coton piqué
76 x 61 centimètres

Le rapport entre un artiste et son client mélange des conventions d’affaires avec les sensibilités artistiques de l’artiste et le client, ce qui n’est pas toujours simple, mais il vaut le coup pour les deux partis. Mes clients m’aident à créer des tableaux que je n’aurais jamais faits autrement, et le processus de la commande leur permet de se sentir particulièrement attachés à l’œuvre que je crée.

“Comment dire? J’hésitais à l’idée de vous laisser faire mon portrait. Pourquoi donc? J’avais peur de venir le chercher, pourquoi? Vous êtes extraordinaire, mais cela je le savais déjà! Vous avez vraiment saisi qui je suis.”

- Katie

MISE À JOUR

11 septembre 2017

Il existe une version de cet article écrite de la point de vue de quelqu’un qui cherche à faire une commande—le titre est “Comment Commander une Œuvre d’Art.” Dans cette vidéo j’explique pourquoi on ferait une commande pour un portrait.

S’ABONNER!

Recevoir un message chaque fois que je publie un nouvel article. Envoyez-moi un email pour vous inscrire.

CONTACTER

SOUTENIR MON ART!

Les micro-dons sont le carburant qui fait marcher cette machine à créativité. Je reçois chaque dollar comme un milliard de dollars.

DONNER