Œuvres / Tout Va Bien

mammouth laineux rose se faisant passer pour un éléphant de cirque en équilibre sur une balle des bulles de savon remplies de COVID flottant au-dessus d’un porc-épic, une représentation de l’anxiété pandémique peinte par Gwenn Seemel squelette avec un poussin sur le crâne tenant un pinceau et contemplant le monde, illustration de la santé mentale par l’artiste surréaliste Gwenn Seemel une rose épineuse et une rose à tige lisse avec une bulle de pensée épineuse, art surréaliste de Gwenn Seemel deux coyotes chantant des arcs-en-ciel, l’un avec un trou noir là où son cœur devrait être flamants à gazon entourant un vrai flamant fatigué, art surréaliste de Gwenn Seemel figure avec une colonne multicolore de feux de circulation pour une tête un panda noir et blanc qui est à moitié blanc et noir tenant un clap à l’envers, de l’art représentant le clivage

Lorsqu’un virus mortel qui est transmissible par l’air et dont l’impact à long terme n’est toujours bien compris a envahi le monde, le contact humain devient une rareté. Les gens sont physiquement séparés par les quarantaines, les confinements, et les interdictions de voyager, mais ils sont aussi émotionnellement séparés par idéologies—ceux qui reconnaissent la science, portent des masques, et se font vacciner contre ceux qui refusent.

Avec toutes ces divisions, l’art est une nécessité au même titre que l’air, l’eau, la nourriture, l’abri, et les soins de santé. L’art est l’amour des autres humains rendu tangible à travers l’espace et le temps. Lorsque nous ne pouvons pas embrasser un ami, l’art est là pour que nous nous sentons vus et compris. L’art nous ouvre à de nouveaux mondes. Il nous aide à sortir de notre propre expérience étroite, nous permettant de devenir des humains qui savent mieux comment aimer les autres.

Et c’est encore plus vrai quand l’art porte sur la santé mentale. Avec Tout Va Bien, je tiens à préciser que je sais parfaitement que tout ne va pas bien. Je ne veux pas que quiconque pense qu’il est le seul aux prises avec l’anxiété, la dépression, ou le SSPT.

[transcription]

Comme la vidéo révèle, cette collection a débuté l’automne dernier dans une série d’ateliers ouverts en ligne au cours desquels j’ai créé un espace pour des conversations à propos de la santé mentale.

Bien que les diffusions soient terminées pour le moment, je continuerai à faire de nouveaux tableaux au cours des prochains mois. Pour recevoir des mises à jour sur le projet au fur et à mesure de son évolution, inscrivez-vous à ma liste de diffusion!