Blog / 2021 / Combien de Fans Feront de Vous un Vrai Artiste?

10 mai 2021

Parce que la balance était là dans ma salle de bain, je pensais à me peser. C’était une obsession pour obtenir des données, même si les chiffres n’avaient pas beaucoup de sens pour moi. “Tu ne peux pas peser autant!” vint la réponse incrédule de mes camarades au lycée, comme si le montant était erroné, peu importe ce que je ressentais à propos de mon corps ou dans mon corps.

C’est drôle de penser au temps qu’il m’a fallu pour comprendre qu’une balance ne doit pas automatiquement être utilisée, mais moins drôle de penser que je n’ai toujours pas compris la leçon.

Bien sûr, les opportunités pour m’attribuer des chiffres n’ont fait que proliférer:

  • Combien d’amis comptez-vous sur les réseaux sociaux?
  • Quel est votre taux d’engagement?
  • Combien d’abonnés à votre liste de diffusion?
  • Combien de visites sur votre site?
  • Qu’avez-vous fait dans en vente l’année dernière?

Et encore, et encore, les statistiques sont aussi insignifiantes qu’elles ne l’ont jamais été. Ceux qui ont des chiffres “médiocres” soupçonnent que la balance n’en dit pas tout sur eux. (Commen pourrait-elle?) Ceux qui ont de “bons” chiffres ne se sentent jamais assez. (Le mantra capitaliste de la croissance éternelle est d’accord.)

Nous sommes privés de réponses humaines, les sortes de réactions qui ne pourront jamais être transmises par des chiffres.

Je le vois dans les artistes qui m’engagent comme guide. Tous les conseils que je leur donne sont disponibles gratuitement en ligne, il est donc probable qu’ils paient au moins en partie pour le confort de savoir que quelqu’un va regarder leur art et réagir avec des mots et des sentiments.

Je le vois chez les artistes qui font tout comme les grosse boîtes, les soi-disant pros qui dépensent 15000 euros pour avoir un site qui ressemble à tous les autres sites de business créatif. Ils sont choqués d’apprendre que je n’ai pas des milliers de personnes sur mes listes de diffusion. C’est comme si l’idée que la qualité pourrait être plus importante que la quantité ne leur est jamais passée par l’esprit.

Je le vois dans le phénomène burnout des artistes sur réseaux sociaux. On en a marre d’essayer de séduire l’algorithme pour peut-être atteindre les chiffres qui pourraient impressionner un galeriste, donc on abandonne le marketing de l’art en ligne.

deux petits wallabies, art animalier
Gwenn Seemel
W Is for Wallaby
2020
acrylique sur bois
36 x 36 centimètres
(Pour acheter des impressions de cette image, allez ici.)

Même s’il n’y a pas de solution universelle pour notre système centré sur les chiffres, chacun de nous peut commencer à changer la façon dont nous nous valorisons dans nos propres cercles. On n’a qu’à passer du temps avec l’art de quelqu’un et en parler avec lui en évitant les banalités comme “excellent travail!” Si vous ne savez pas quoi leur dire ou si vous craignez de ne pas choisir le bon mot, commencez en leur posant des questions à propos de leur art.

Il y a quelques mois, en regardant cette image de wallabies, une amie m’a révélé qu’à travers mon art elle voit mon cœur dansant. Elle a longuement expliqué ce que cela signifiait pour elle et, même si je ne vais pas tout partager ici, je peux vous dire que ses paroles me nourrissent d’une manière que les statistiques ne le feront jamais.


Ce billet de blog vous fait-il penser à quelque chose? Vous avez une question à propos de mon art ou ma carrière? Vous voulez dire bonjour?

CONTACTER


Inscrivez-vous à ma liste de diffusion spéciale pour recevoir un email chaque fois que je publie un nouvel article.

S’ABONNER


Si vous avez apprécié ce billet de blog, Ko-fi vous permet de faire un don. Chaque dollar vaut un milliard pour moi!

POURBOIRE