Blog / 2015 / Comment Vivre de Son Art

10 octobre 2015

J’aimerais dire que tout ce que vous avez à faire pour gagner votre vie en tant qu’artiste est de faire de beau travail, mais ce n’est pas le cas. En réalité l’art médiocre est acheté tout le temps. Le succès d’une œuvre d’art provient, en grande partie, de la façon dont elle est perçue et du contexte qui l’entoure, et c’est pour cela que faire sa carrière d’artiste suit les quatre étapes décrites ici.

comment vivre de son art

  1. Créez beaucoup d’art.
    • Développez vos compétences.

      Cela n’aura peut être pas d’impact direct sur votre capacité pour gagner votre vie avec votre art, mais c’est toujours une bonne ideée de poursuivre l’amélioration personnelle. En créant beaucoup d’art, vous allez apprendre plus sur votre médium et votre genre, ce qui va vous aider à mieux comprendre ce que vous faites.
    • Découvrez qui vous êtes.

      Le style d’un artiste développe au fil du temps. Si vous faites plus d’art, votre art va évoluer plus vite parce que vous allez trouver de nouvelles techniques et itérations sur votre style.
    • Cherchez à comprendre votre public.

      En créant votre art, vous allez développer votre voix en tant qu’artiste. Vous allez découvrir ce que vous voulez vraiment communiquer uniquement en communiquant, en manquant la marque peut-être, et en essayant à nouveau.
    • Faites de l’art en série.

      Comme vous créez, concevez de votre art dans des collections d’œuvres liées. Cela vous aidera à examiner plus profondément vos intérêts, ce qui vous aidera à créer le meilleur travail possible sur un thème. Et, peut-être plus important encore, faire une série vous permettra d’engager avec votre public. Au lieu d’essayer de se perdre dans un de vos tableaux, une personne peut apprécier de nombreuses facettes de la même question et s’immerger dans le thème.

  2. Montrez le meilleur de ce que vous faites.
    • Apprenez à éditer.

      Si vous ne créez que trois œuvres, vous allez les exposer tous les trois même si elles ne sont pas les meilleures que vous auriez pu faire. Si vous en faites vingt, vous pouvez facilement couper les trois plus faibles et avoir encore dix-sept superbes œuvres à montrer. Bien sûr, cela veut dire qu’il faut apprendre à s’éditer, mais l’effort vaut la peine, parce que comme ça vous êtes certain que les œuvres que vous exposez ou plubliez sont les meilleures.
    • Incorporez les commentaires d’une manière saine.

      Il peut être difficile d’obtenir une critique honnête de votre art, mais il faut aller chercher ces réactions et les écouter parce que cela vous permettra de comprendre ce qui rend votre art différent et ce qui pourrait l’améliorer. Pour certains artistes, demander des commentaires sera plus compliqué que pour les autres, parce que certains artistes voient l’art plus comme l’expression de soi que comme la communication, mais apprendre à passer entre ces deux modes de penser est vital pour chaque artiste.
    • Documentez votre art.

      Présenter le meilleur de votre art signifie également de ne montrer votre art que dans les meilleures conditions, et, puisque les œuvre sont vues surtout comme des images reproduites sur des écrans, il faut apprendre à bien documenter votre travail.
    • Soyez professionnel.

      Cela n’a rien à voir avec combien d’argent que vous gagnez avec votre art ou bien si vous en gagnez du tout. Ce sont les formes tangibles de votre engagement avec votre art qui comptent, des choses comme des cartes de visite et un site web.
    • Agissez avec confiance.

      Plus que tout autre aspect de la présentation, l’amour que vous avez pour votre art déterminera comment les gens vont le voir. Les clients sont attirés par les œuvres, mais ils sont aussi intéressés par l’artiste et par l’idée de soutenir la carrière de l’artiste au fil du temps.
    • Choisissez vos mots avec soin.

      Il y a plusieurs façons d’aborder n’importe quel sujet, et les artistes doivent faire attention au manière d’aborder un sujet qui leur met dans le rôle de l’artiste fauché ou sans succès. Par exemple, ne jamais vous laissez stresser par les questions “où exposez-vous?” ou “quelle galerie vous représente?” Répondez honnêtement et sans excuses, même si vous ne travaillez pas avec une galerie connue. Dites: “j’expose dans plusieurs lieux et je me représente moi-même.” Cela n’impressionnera pas tout le monde parce que certains clients ont besoin qu’un artiste soit associé à des institutions, mais vous communiquerez très bien avec ceux qui sont ouverts au message.

  3. Soyez sympa.
    • Faites de sorte que votre art est vu.

      Parce que l’art qui n’est pas dans le monde n’est pas sympa.
      • Vos plates-formes. Aujourd’hui, il y a beaucoup de manières essentiellement gratuites pour promouvoir votre art. Employez ces réseaux sociaux et sites communautaires, mais ne négligez pas la possibilité d’avoir un blog ou même de publier un livre de votre art.
      • Les expositions. Il n’y a rien de mieux que de mettre vos œuvres en direct devant les yeux des autres. Le choix du lieu va déterminer qui viendra voir—certaines personnes ne mettront jamais les pieds dans une galerie, mais ils adorent être surpris par de l’art dans un restaurant. Quel que soit l’endrot, il existe une myriade de considérations avant de faire une exposition.
      • Le vernissage. Alors que nous sommes sur le sujet d’exposition, parlons des vernissages, qui sont des occasions manquées pour trop d’artistes. Côté public, c’est décevant d’aller à une réception et ne pas avoir la chance de parler avec l’artiste, mais c’est dommage pour l’artiste aussi. Les vernissages sont un excellent moyen de se reconnecter avec vos clients et de rencontrer de nouvelles personnes ainsi que de se renseigner sur la façon dont votre travail est vu.
      • La publicité. Je n’ai jamais payé pour la publicité, mais elle peut aider. Par exemple, au début de ma carrière, j’ai peint les images pour les affiches pour la saison 2004-2005 d’une troupe de théâtre, ce qui veut dire que leur budget marketing a été utilsé pour mettre mes images partout dans la ville. On dit qu’il faut trois coups sûrs avant que le consommateur remarque un produit consciemment et le groupe de théâtre a contribué au premier coup pour beaucoup de Portland.
      • La presse. Lorsque quelqu’un d’autre parle de votre travail, c’est une preuve sociale de votre identité en tant qu’artiste. Vos communiqués de presse doivent être courtes, mais elles doivent aussi faire comprendre au journaliste qu’il sera facile de raconter une histoire intéressante à propos de votre travail.
      • Les lieux alternatifs. Les expositions ne sont pas la seule possibilité pour faire voir votre art. Vous pourriez faire une conférence ou chercher des prix. Ce dernier est une façon de gagner un peu d’argent ainsi qu’une manière de promouvoir votre art puisque l’organisme qui donne les prix parle des artistes qu’elle aide.
      • Une piste à suivre. Où envoyer ces communiqués de presse? Quelles sont les prix à rechercher? Une bonne façon de répondre à ces questions est en regardant les CVs de tous vos artistes préférés.
    • Restez en contact avec vos clients.

      Les clients qui reviennent et qui donnent envie aux amis d’acheter de l’art peuvent faire toute la différence pour un artiste, donc entretenir ces rapports est non seulement agréable, c’est du bon sens aussi.
    • Jouez avec votre paywall.

      Tous les artistes utilisent un péage pour gagner leur vie—même ceux qui ne savent pas de quoi je parle. Pour en savoir plus sur le paywall, consultez ce discours qui décrit comment libérer votre art et qui explique le péage avec plusieurs exemples.
    • Faites des cadeaux de votre art.

      Cela peut donner l’impression qu’on ne comprend pas ce que c’est, gagner une vie, mais faire des cadeaux de votre art peut faire des merveilles. Votre famille et vos amis sont souvent vos meilleures cheerleaders et, s’ils ont leur propre œuvre faite par vous, ils parleront encore plus de vous. De plus, faire des cadeaux publiques de votre art peut aider à apporter un nouvel intérêt pour votre art tout en cultivant vos liens avec vos supporters de longue date.
    • Acceptez des dons.

      Beaucoup d’artistes détestent cette idée, mais la réalité est que beaucoup de gens veulent soutenir des artistes mais ne veulent pas nécessairement quelque chose en échange. (J’accepte des dons sur Patreon.)
    • Mettez le bon prix sur votre art.

      Le prix que vous attribuez à votre art aura un impact sur qui peut acheter votre travail et sur comment votre art est vu. Cet article explique en plus de détails comment décider sur la valeur de votre art.
    • Évitez la vente agressive.

      Si vous êtes vraiment amical, vous pouvez laisser l’achat aux clients. Vous ne devriez jamais avoir à être agressif en demandant aux clients d’acheter votre art, en suggèrant que l'œuvre serait superbe dans leur maison, ou en utilisant n’importe quelles tactiques de ventes.
    • Protègez-vous.

      Être sympa ne veut pas dire être crédule. Ce vidéoblog explique comment éviter d’être victime d’une arnaque lors de la vente d’art à des inconnus sur Internet, mais il ne fait que commencer cette conversation. Les artistes sont mûrs pour être des victimes, parce que la plupart d’entre nous ont été élevés à croire que les artistes ne gagnent pas d’argent ou qu’ils ne devraient pas. Certains d’entre nous croient même que les artistes sont des individus sans valeur! En d’autres termes, quelque part nous pensons que nous ne méritons pas mieux qu’être victime d’une arnaque. (Je ne reconnaissais pas la façon dont ces associations négatives jouent dans les situations où les artistes sont dupés jusqu’à ce que j’ai découvert cet article sur Tumblr.)
    • Faites signer des contrats.

      Les accords écrits montrent aux clients que vous prenez au sérieux votre travail et votre carrière. Puisque je ne demanderais jamais à quelqu’un de signer un contrat plein de jargon juridique, j’ai écrit mon acte de vente et mon contrat pour modèle.
    • Faites de l’art sur commande seulement si vous êtes prêt pour ce défi.

      Acceptez-le avec plaisir et saisissez tous ses complexités ou ne le faites pas. Quand vous apprenez à définir vos limites avec vos clients, le travail sure commande va beaucoup mieux.
    • Mettez votre art dans le domaine public.

      Les plus sympas des artistes libèrent leur art des contraintes du droit d’auteur, mais, même si vous n’êtes pas à ce point là, vous pouvez facilement améliorer vos rapports avec votre public en utilisant les licenses Creative Commons. Votre droit d’auteur interdit aux gens de partager votre art sur les réseaux sociaux sans vous demander d’abord, une exigence qui nuit à votre carrière ainsi qu’à la créativité en général.

  4. Répéter.
    • Persévérez.

      La différence entre les gens que nous reconnaissons comme étant des artistes et les personnes dont l’art a été oublié n’est pas le talent: c’est le travail et la persévérance. Les artistes sont ceux qui n’ont pas abandonné.
    • Reconnaissez vos faiblesses et cherchez comment faire avec.

      Beaucoup d’artistes ont la passion qu’il faut et ils veulent bien travailler pour réussir, mais ils n’arrivent pas à gérer un autre aspect du business. Peut-être qu’ils ne peuvent pas organiser leur vie assez pour être freelance ou peut-être qu’ils sont timide. Quoi qu’il en soit, il est essentiel de reconnaître le problème et y faire face.
    • Habituez-vous au rejet.

      Parce que, si vous voulez faire une vie en tant qu’artiste, vous allez entendre “non” beaucoup ou, pire encore, ne rien entendre du tout comme réponse. Voici comment je régis au refus.
    • Faites de sorte que vos succès vous appartiennent.

      Nous ne réussissons jamais sans l’aide des autres, et reconnaître ceux qui nous ont soutenu est une bonne idée. Ceci dit, un moyen sûr de finir par avoir des problèmes est en manquant de prendre les rênes lorsque les opportunités se présentent. Si vous ne comprenez pas comment faire de ces grandes opportunités quelque chose qui vient de vous plutôt que de l’extérieur, vous pourriez finir par toujours attendre la prochaine et perdre tout désir de continuer à créer.

Gagner de l’argent avec votre art fait de vous un meilleur artiste. Cela ne veut pas dire que gagner de l’argent avec votre art signifie automatiquement que votre art est mieux. Au contraire, le fait de gagner sa vie (ou une partie de sa vie) tout en faisant ce que vous aimez vous aide à travailler plus. Après tout, si faire de l’art vous permet de vivre, vous aurez sans doute envie de passer plus de temps dans votre atelier. De plus, lorsque les gens sont prêts à dépenser leur argent pour acheter votre art, c'est sûr que cela va renforcer votre confiance en vous-même, ce qui veut dire que vous arriverez à écouter la critique de votre art plus facilement et que vous finirez par améliorer votre art.

Vous pouvez télécharger mon e-book sur le marketing de l’art et, si vous êtes intéressé par le concept d’uncopyright, consultez ce livre à propos du droit d’auteur. Vous pouvez aussi m’engager comme guide pour artiste!

S’ABONNER!

Recevoir un message chaque fois que je publie un nouvel article. Envoyez-moi un email pour vous inscrire.

CONTACTER

SOUTENIR MON ART!

Les micro-dons sont le carburant qui fait marcher cette machine à créativité. Je reçois chaque dollar comme un milliard de dollars.

DONNER