Blog / 2015 / Une Critique Honnête de Votre Art

24 juin 2015

La plupart des gens veulent être aimable les uns avec les autres—qu’ils soient vos amis ou non. Être honnête et gentil en même temps n’est pas toujours facile, et beaucoup préféreront éviter faire une critique. Ces sept astuces peuvent vous aider à faire parler votre public:

  1. Faire faire la critique dans la vraie vie.
  2. Même si les gens sont encore moins susceptibles de dire des choses qui pourraient blesser quelqu’un quand ils sont en face d’eux, c’est toujours une bonne idée d’avoir ces conversations dans le monde réél. Comme ça, les réactions seront plus naturelles—leurs réactions à votre art et vos réactions à ce qu’ils disent. Par l’écrit, les gens ont tendance à modifier leur sentiment et enlever ce qui pourrait être vraiment intéressant, y inclut le langage du corps.

  3. Demander s’ils ont des questions.
  4. C’est à vous de décider si vous allez répondre aux questions ou non. En fait, le but n’est pas les questions en elles-même, mais plutôt de demander aux autres de parler de votre art sans faire de déclarations. Les questions ont tendence à adoucir les avis.

  5. Demander quelles sont leur œuvres préférées.
  6. Une critique en comparant les œuvres spécifiques les unes aux autres peut être intéressante, et surtout s’ils vous expliquent pourquoi. C’est plus facile de s’exprimer avec des exemples concrets, donc ils auront plus à dire.

  7. Demander quelles sont les moins préférées.
  8. Évitez de faire ceci si vous n’êtes pas encore prêt à entendre la réponse. Je le fais seulement quand je parle avec un client avant de créer une œuvre sur commande. Dans cette situation, il est essentiel que je comprenne le goût de cette personne. Autrement, ça ne sert peut-être pas à grand chose de connaître l’opinion d’un autre à ce point là.

  9. Essayer tout cela avec un groupe.
  10. Les commentaires d’une personne peut déclencher des idées pour les autres. Quand les critiques sont plus nombreux que l’artiste, la conversation peut être plus libre.

  11. Ne pas oublier que la réaction d’une personne en dit autant sur elle que sur l’art.
  12. Cela ne veut pas dire que les critiques sont essentiellement inutiles. Au contraire, reconnaître que les commentaires révèlent beaucoup à propos de ceux qui les partagent est un moyen de ne pas se sentir visé par la critique.

  13. Continuer à demander l’avis des autres.
  14. Ne vous arrêtez pas à l’opinion d’une personne. Souvent, les évaluations les plus intéressantes se trouvent dans l’espace entre les commentaires qui sont faits par diverses personnes.

autoportrait par Gwenn Seemel
Gwenn Seemel
Liberté (Franco-américaine, Autoportrait)
2007
acrylique sur lin
107 x 48 centimètres

Pour mieux expliquer comment une critique révèle moins sur l’art que sur la personne qui fait le commentaire, voici une petite histoire à propos de l’auto-portrait pour Apple Pie, montré ci-dessus. Peu après que je l’ai terminé, un client est venue me voir à mon atelier. J’avais fait son portrait assez récemment, et on allez discuter la possibilité de faire d’autres portraits de sa famille.

La conversation était agréable, mais j’ai remarqué une légère tension et j’ai rapidement compris ce qui s’était arrivé. Même si le client n’avait rien dit de négatif sur leur portrait, j’ai senti qu’il a eu des difficultés à accepter comment je leur ai représenté. Ce sentiment a été tout sauf confirmé quand le client s’est apperçu de Liberté et m’a dit que l’auto-portrait représentait bien comment je me voyais comme plus grandes que les autres, supérieure. Ce commentaire n’est pas très intéressant quand je pense à l’œuvre—qui est, après tout, une image d’une énorme statue—mais ça m’a beaucoup appris sur le pouvoir du portraitiste.

S’ABONNER!

Recevoir un message chaque fois que je publie un nouvel article. Envoyez-moi un email pour vous inscrire.

CONTACTER

SOUTENIR MON ART!

Les micro-dons sont le carburant qui fait marcher cette machine à créativité. Je reçois chaque dollar comme un milliard de dollars.

DONNER