Blog / 2014 / Faire “la Gwenn Seemel”

23 octobre 2014

Il y a six ou sept ans maintenant, j’ai cherché mon nom sur Google. Ce ne fut pas ma première fois à suivre cette voie sombre mais nécessaire, mais c’était la première fois que j’ai été récompensée avec quelque chose de vraiment surprenant: le blog d’une adolescente décrivant son expérience de faire “la Gwenn Seemel” sur une peinture. Je n’avais jamais vu mon style imité par un autre artiste, de sorte que cette rencontre a provoqué un fouillis d’émotions. Malgré le désordre dans mon cerveau, on y voyait un thème: j’ai été complétement stupéfiée.

Pour être clair, la surprise que je ressentais en lisant ce poste n’avait rien à voir avec le fait qu’on utilisait mon nom pour indiquer mon style. Pendant des années déjà, on me disait de créer un filtre pour photo appelé “la Gwenn Seemel” qui ferait automatiquement à une photo ce que je faisais au cours de plusieurs mois avec mes pinceaux—une suggestion que je trouve à la fois flatteuse et ennuyeuse.

Donc ce n’était pas la façon dont l’adolescente parlait mais le cœur du contenu qui m’a tellement étonné. Je fus éblouie que quelqu’un pensait que mon art valait le coup d’être copié.

l’art de Gwenn Seemel’s art et l’art de Tiffany
l’art de Gwenn Seemel 2006 et l’art de Tiffany Everett 2008

Mais quelqu’un le croyait, et la maintenant-adulte-et-avec-un-site-officiel Tiffany Everett est ce quelqu’un. L’œuvre dont elle parlait est cet autoportrait charmant. À l’époque, je ne mettais pas tout mon art directement dans le domaine public mais je suivais déjà le chemin de la culture libre.

l’art de Gwenn Seemel’s art et l’art d’Amanda
l’art de Gwenn Seemel 2007 et l’art d’Amanda 2010

En fin de 2010, au moment où un autre lycéen a créé ce portrait, je m’étais établie comme opposant passionné du droit d’auteur. Amanda faisait partie d’une classe dans l’Illinois avec qui j’ai communiqué par Skype pour donner des conseils aux étudiants sur comment peindre dans mon style.

l’art de Gwenn Seemel’s art et l’art d’Ashlin
l’art de Gwenn Seemel 2009 et l’art d’Ashlin 2010

Depuis lors, on trouve mon nom sur les programmes d’art pour lycéens ainsi que sur les listes d’artistes vivants qui sont accessibles et dont le style peut être imité.

l’art de Gwenn Seemel’s art et l’art de Tom
l’art de Gwenn Seemel 2011 et l’art de Tom 2013

En conséquence, je reçois une quinzaine de requêtes chaque année de la part d’étudiants qui doivent faire des recherches sur la vie d’un artiste, puis copier son style. J’adore ce rôle, surtout quand les élèves m’envoient des images des œuvres qu’ils ont créées après notre échange.

l’art de Gwenn Seemel’s art et l’art de Kat
l’art de Gwenn Seemel 2012 et l’art de Kat 2014

Parfois, les artistes adultes sont inlfuencés par mon art. Quand ils le sont, ils entrent en conversation avec moi, tout comme les lycéens.

l’art de Gwenn Seemel’s art et l’art de Cindi Oldham
l’art de Gwenn Seemel 2005 et l’art de Cindi Oldham 2014

Et quand je dis qu’ils “entrent en conversation” parfois je veux dire littéralement quand ces artistes me parlent de la façon dont je les ai influencé, mais parfois je veux dire métaphoriquement. Parce que lorsque vous copiez le travail de quelqu’un, vous les invitez à participer dans votre vie. Votre travail dit un bonjour visuel à l’œuvre de l’autre artiste dans une langue qu’ils comprennent très bien.

Bien sûr, certains artistes vont répondre à votre message visuel en claquant une porte au nez—une porte en forme d’un ©—ce qui rend la conversation courte et psa très agréable. Mais d’autres, comme moi, ne feront pas comme s’ils ne voyaient pas l’imitation et ils n’essayeront pas d’arrêter la copie non plus. Nous allons plutôt prendre l’invitation au sérieux et travailler pour trouver un moyen de collaborer avec ceux qui sont inspirés par notre art.

Ce ne sera pas toujours facile pour tout le monde, mais c’est comme ça que ça se passe parfois lorsque vous demandez à quelqu’un de prendre part dans votre vie! Au moins, espérons que tout le monde peut apprendre quelque chose sur eux-mêmes avec cet échange.

Tiffany Elaine Everett art
l’art de Tiffany Elaine Everett’s

Quand je regarde l’art des artistes que j’ai inspiré, je ne peux pas m’empêcher: je suis heureuse et fière de participer dans le monde de cette manière. En même temps, je ressens un lien particulier avec Tiffany.

En 2008, alors qu’elle transformait son autoportrait en regardant mon œuvre, je recherchais ma propre transformation. Je voulais comprendre comment façonner les pensées radicales que j’avais sur l’imitation et le droit d’auteur en quelque chose d’utile, et l’apparence de Tiffany dans ma vie a suscité un changement énorme et important pour moi.

MISE À JOUR

13 février 2017

Certaines artistes ne reconnaissent pas mon influence et cela peut être fatiguant. Pour voir d’autres œuvres qui sont inspirées par mon art, regardez cette vidéo.

S’ABONNER!

Recevoir un message chaque fois que je publie un nouvel article. Envoyez-moi un email pour vous inscrire.

CONTACTER

SOUTENIR MON ART!

Les micro-dons sont le carburant qui fait marcher cette machine à créativité. Je reçois chaque dollar comme un milliard de dollars.

DONNER